esprit.energies.ch

Limites des énergies fossiles et climat

Il faut bien constater que la demande en énergies fossiles, en électricité et en ressources naturelles ne fait que croître. Cette croissance est due d’une part à l’augmentation de la population, et d’autre part à la demande accrue en confort et en prestations diverses. Les pays émergents désirent eux aussi atteindre le niveau de vie des pays occidentaux.

L’accroissement exponentiel des émissions de gaz à effet de serre depuis le début de l’ère industrielle correspond à une augmentation exponentielle des émissions de gaz à effet de serre et à une montée incontrôlée de la température moyenne.

La question qui se pose à l’humanité toute entière est donc de savoir comment agir suffisamment rapidement pour éviter cette dangereuse dérive du climat.

Il y a trois domaines à examiner avec soin: l’énergie, les ressources et le climat. 

ENERGIE

Il est nécessaire de développer des sources renouvelables et non polluantes. Au niveau des énergies fossiles-et des produits pétroliers, la question n’est pas seulement de savoir si l’on découvrira encore des produits pétroliers et des sources de gaz naturel en suffisance. En effet, la combustion des produits pétroliers entraîne d’importantes émissions de CO2 ayant un impact important sur le climat de la planète. L’évolution préoccupante des émissions de gaz à effet de serre, accompagnée d’une augmentation de la température moyenne à la surface de la terre, va probablement imposer une renonciation importante aux produits pétroliers avant d’avoir épuisé toutes les ressources du sous-sol. Rappelons aussi qu’il a fallu des centaines de millions d’années à la planète Terre pour constituer à partir d’une atmosphère composée en grande partie de CO2, à l’aide du développement de la végétation et du règne végétal, une atmosphère ayant davantage d’oxygène ayant permis l’apparition du règne animal. Cette création d’oxygène par photosynthèse a été accompagnée d’une production de carbone qui est devenu au cours du temps notre stock de produits pétroliers. Il serait criminel de penser que l’on pourra utiliser tant qu’il y en a encore nos réserves de pétrole et de gaz naturel. Cette combustion ne pourrait conduire qu’à la création d’une atmosphère avec une concentration trop forte en gaz carbonique, semblable à celle qui était invivable avant l’apparition du règne animal.
De nos jours, une partie suffisamment importante de nos autorités et de nos populations ont pris conscience de la limite des ressources non renouvelables offertes par notre planète et par la nécessité de développer des ressources énergétiques renouvelables. Des calculs et des estimations techniques crédibles permettent de montrer que la Terre dispose d’énergies renouvelables en suffisance pour pouvoir garantir techniquement la couverture des besoins énergétiques actuels et futurs. Le grand défi est de savoir à quelle vitesse le développement des énergies renouvelables et le développement des mesures d’efficacité énergétique pourront se faire pratiquement en regard à l’évolution dramatique du climat.

RESSOURCES

Un grand espoir est apporté aux énergies renouvelables. Solaire, photovoltaïque, éolien, géothermie, tout le monde espère que ces énergies soient renouvelables et sans limites.Mais il ne faut pas oublier que pour les capter et les stocker, il faut faire appel à de plus en plus d’énergie et à de nombreux éléments : lithium, tantale, aluminium, dont les ressources sont aussi limitées. Les premiers mots d’ordre à respecter sont donc : “Sobriété, éviter le gaspillage, récupérer, recycler ». 

Climat

Les scientifiques du GIEC s’accordent à prévoir qu’au rythme actuel des émissions de CO2, la température moyenne du globe pourrait augmenter de 1 °C tous le 40 ans, voire même tous les 20 ans. Or, durant les millénaires écoulés, le réchauffement naturel était de 1 °C tous les mille ans. On comprend donc bien les inquiétudes qui se manifestent dans la population et les réactions que cela provoque si l’on a le sentiment que rien ne se décide pour modifier les comportements.

Dans les pages suivantes, nous esquissons quelques informations supplémentaires. Nous vous invitons également à nous donner votre avis dans notre blog

Fermer le menu